AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Run and run again… now stop and kiss the girl || Chizu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

     Duncan Charles ;;
avatar
» BOO, THEGHOSTCODEMASTER
» Messages : 277
» Date d'inscription : 22/04/2011
» Age : 42
» Situation : veuf, qu'elle infirmière soignera mon coeur blessé?
» Emploi : anciennement soldat et agent des services secrets britanniques, actuellement itinérant
» Pouvoir : ... call me spiderman
MessageSujet: Run and run again… now stop and kiss the girl || Chizu   Mar 10 Mai - 18:53

Run and run again… now stop and kiss the girl


Il aurait mieux fait de rester coucher. Ouep, c’était exactement ce qu’était en train de se dire Charlie pendant qu’il courait à grandes enjambés. Et là, nous sentons déjà deux questions remontrer jusqu’à notre fine oreille. La première, pourquoi aurait-il été préférable de rester coucher. La seconde, pourquoi courait-il avec le diable au corps? Nous serions méchants que nous hurlerions au voyeur et nous dirions que ceci ne vous regarde absolument pas! Cependant, nous ne sommes pas de se genre là, non au fond de Charlie réside probablement une petite fibre exhibitionniste qui fait en sorte que livrer notre vie de cette manière ne nous cause aucun problème particulier.

Bref la raison du pourquoi et du comment! Premièrement, le pourquoi. Le pourquoi est très simple. On ne vit pas en parfait fugitif depuis sept ans sans, par moment, s’attirer quelques ennuis avec les autorités locales. C’est ce qu’il en coûte de subvenir à ses besoins avec des cartes de crédits volées. La police finit par s’intéresser à votre compte et pendant que vous vous baladez pénard sans embêté personne, vous vous faites repérer.
Ceci nous expose par le fait même le comment. Encore une fois, Charlie s’était faufilé dehors pour aller prendre un petit bain de soleil et d’air frais. Il lui avait suffit d’une fringale et de deux cartes qui ne fonctionnaient plus pour attirer l’attention.

L’instant suivant, Charlie était bel et bien en train de se faire la malle en courant. La police n’avait rien à voir avec Primatech, mais ça ne voulait pas dire que la Compagnie n’avait pas ses yeux et ses oreilles chez les autorités locales de la ville. Ce faire choper par l’un comme par l’autre n’était pas envisageable pour l’écossais qui traversait le parc à vitesse grand V. Et il fallait tenter de voir le bon côté des choses même s’il était accessoirement en train de se traiter d’imbécile. La police était bien plus facile à berner que Primatech. Ils n’étaient que deux patrouilleurs qui lui courraient derrière avec des « arrêtez-vous » hurlés à droites et à gauches. Rien de très alarmant pour notre ancien agent des services secrets. Il avait déjà échappé à pire et ce bien avant que la Compagnie ne se mette sur son dos.

Quittant le parc, entendant sans mal les voix des deux policiers en patrouille qui avaient décidé de lui ruiner sa journée jusque là somme toute tranquille et agréable, Charlie trouvait peut-être cette fuite facile, mais cela n’empêchait pas qu’il devait se trouver une porte de sortie s’il voulait que son échappée soit un franc succès.
Une porte de sortie qui se présenta finalement après quelques minutes de course-poursuite. Charlie repéra une petite japonaise (oui par définition les japs sont petits pour notre écossais d’un mètre quatre-vingt cinq, mais nous ne nous lassons jamais de faire la remarque <3) qui était seule et qui tournait tranquillement le coin de la rue. Un petit sourire pour le moins malicieux et plein d’assurance se dressa sur les lèvres du fuyard alors qu’il accélérait son rythme de croisière.

… tu ne vas quand même pas faire ce à quoi on pense, si?
Aux grands maux, les grandes solutions!
Parce que tu penses franchement qu’elle ne va pas hurler à la police?
… bha… suffira de se remettre à courir.
=.=

Alors oui, dès que Charlie tourna à son tour le coin de la rue, il se précipita sur la pauvre fille et sans même s’attarder à des choses qui normalement sont prises en considération (genre le visage x_x), il la saisit par les épaules pour l’entrainer contre le mur et l’embrasser.
Oui, il était vraiment en train d’embrasser une pure inconnue dont il n’avait pas regardé le visage… vous comprenez mieux notre mise en garde, n’est-ce pas? =.=

Pivotant pour se rabattre le dos contre le mur, il était en plus assez culoté – ou idiot, nous on préfère idiot, mais on voulait rester poli – pour croire que cette fille allait être en mesure de le cacher >.>

__________________________________


« That's what we talking about! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Run and run again… now stop and kiss the girl || Chizu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes ::  :: Surroundings-