Partagez | 
 

 Okamoto Akira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

     Okamoto Akira ;;
avatar
» COOKIE, FONDADMINTOMIQUE
» Messages : 396
» Date d'inscription : 21/04/2011
» Age : 31
» Situation : Célibataire
» Emploi : Eponge en cavale
» Pouvoir : Copie des pouvoirs

Book
» Agenda
:
MessageSujet: Okamoto Akira    Ven 22 Avr - 11:02


OKAMOTO AKIRA


feat AKANISHI JIN - Cookie

» Nom : Okamoto
» Prénom : Akira
» Âge : 24 ans
» Date de naissance : 07/06/1986
» Né(e) à : Tokyo
» Nationalité : Japonaise
» Orientation sexuelle : Hétéro
» Pouvoir : Copie des pouvoirs
» Métier : En cavale

Caractère

Autant vous le dire tout de suite, Akira n'est pas un ange. En fait, si vous voulez tout savoir, et bien qu'il est l'âme d'un héros, Akira est un emmerdeur de première qui pratique son métier avec une grande classe. Il faut dire que quand on pratique depuis gamin, on devient plutôt doué dans le domaine. Adorant par dessus tout taquiner son petit monde quand il s'agit d'amis, il vous emmerdera sans retenue si vous appartenez à la catégorie ennemis. Particulièrement moqueur, vous allez me dire, ce type est con ? Et vous ne vous tromperez pas réellement. Et oui, ce type est un pauv' con de première qui a le don pour vous mettre hors de vous. Mais selon lui, c'est uniquement parce que vous l'avez bien mérité. Et oui, il ne fallait pas être vilain, il fallait travailler à l'école. Capable de vous sortir ça alors qu'il se trouve en mauvaise posture, il adore visiblement se la jouer en toute situation, surtout quand il s'agit de se foutre de votre gueule. Mais il faut dire que ce jeune homme n'a pas froid aux yeux et ne manque pas de confiance en lui. Alors mefiez-vous si vous décidez de le prendre en chasse, il serait bien capable de vous rendre dingue. Particulièrement vantard quand il gagne, il aime bien souligner ce qu'il considère comme une évidence: il est bien meilleur que vous. Faut dire pour sa défense que le jeune a tout du mec kakkoii, et jouer au faux modeste ne lui ressemble pas. Evidemment, c'est ce que vous penserez sans même chercher à comprendre. En fait, il est bien possible que ce fuyard ait bien plus de doutes qu'il ne veuille bien le montrer.

Véritable sans gêne, il aurait été préférable pour l'humanité toute entière qu'il n'ait pas le don de l'invisibilité. Depuis qu'il est en cavale, il ne se prive absolument pour squatter chez les gens. Pourquoi aller dehors quand on peut se rendre invisible et piquer dans le frigo des autres après tout ? Et puis, y'a pas meilleure planque que la baraque des autres. Le tout est de ne pas les connaître. Une chance qu'il n'ait pas besoin de ça pour voir des filles toutes nues, sûr qu'un autre à sa place en aurait profité. Lui ? Il lui suffit de prendre son air de tombeur pour avoir de la compagnie muahahaha. Et oui, c'est que Monsieur est charmeur et possède même un certain don en la matière. Même si le côté vantard lui fait dire qu'il aurait pu être le pire des lourds avec un physique pareil, ça aurait marché quand même.
Toujours très familier avec les autres, même quand il vient à peine de les rencontrer, le tout s'ajoute à sa langue de vipère dont il use et abuse. Oui, on l'aura comprit, ce type possède un véritable don pour agacer les autres. Et il faut dire qu'il adore ça. Pro des répliques, mais aussi pro de l'attitude dans le domaine, on se dirait presque que c'est injuste que ce type possède un tel pouvoir en plus de ça.

Mais rassurez-vous braves gens, ce n'est pas parce qu'il joue à des petits jeux dans le genre qu'il ne mérite pas d'avoir ce don. S'il n'y a pas réellement réfléchit, aujourd'hui Akira veut faire quelque chose. Pour se venger ? Oui, et pour les autres comme lui, même s'il ne les connaît pas encore. Plus solidaire qu'il ne le montre quand il se conduit en merdeux, Akira possède en fait l'attitude du parfait leader. Et si on ajoute à ça qu'il est charismatique et sait attirer les gens à sa manière, on oublie rapidement la précédente critique.
Seulement voilà, retrouvez-vous en situation critique avec lui, exposez lui la situation de manière compliquée, et voyez ce qu'il va vous répondre. Une belle et grosse connerie capable de vous faire taper une phase en vous demandant s'il a bien compris le merdier dans lequel vous êtes.
Pas de panique, s'il vient de vous sortir une connerie, c'est bien parce qu'il a compris. Parce qu'il est adepte de la phrase "dramatiser ne sert à rien", il tentera toujours de dédramatiser la situation en lançant une réplique de ce genre. Paniquer ne fera pas avancer les choses, bien au contraire.

Impulsif, Akira préfère fonctionner à l'instant sans se poser de questions. Pas réellement fait pour recevoir des ordres, il fait au feeling et suit son coeur sur le moment. On pourrait lui dire que c'est plutôt risqué, il vous répondrait qu'il s'en tire très bien jusque là. Du genre imprévisible, notre éponge man peut vous surprendre en toutes situations... en fait, il pourrait même vous surprendre à plusieurs reprises dans la même situation. Parce que les choses sont toujours différentes, il agit sur le moment, ce qui fait de lui une personne dont on ne peut pas réellement prévoir les réactions. Dangereux ? On pourrait le dire, tout dépend le camp dans lequel vous vous trouvez.
Touché par la situation, sans doute plus torturé qu'il ne l'admettra jamais, cet ancien fêtard qui a du raccrocher les soirées pourrait bien se lancer dans une quête dont on ne le sentait pas capable.


Histoire

Une vie comme les autres. C'est du moins ce qu'Akira pense pendant des années de sa vie. Pour lui, et pendant longtemps, il sera le fils aîné d'une famille des plus banales. Avec un père qui travaille dans une entreprise productrice de papier et une mère complètement folle d'un chien de concours, il ne peut alors pas prétendre au titre de l'histoire la plus originale qui soit. Mais croyez-le quand il vous le dit, la banalité ça a du bon. Même si aujourd'hui, cette banalité de l'époque le dégoûte tant elle n'était faites que de mensonges.
Gamin, il était tout simplement le grand frère parfait. Et quand on vous dit parfait, on entend pas là qu'il s'exerçait sur les jouets de sa petite soeur avec un certain talent et un goût pour l'imagination. Aaaah cette Barbie avec la tête d'un ogre qu'il avait finit par accrocher à la lampe au dessus du lit de sa petite soeur pendant qu'elle dormait. Grand merdeux dans l'âme qui déborde alors d'énergie, c'est en embêtant son entourage qu'il aime se dépenser à cette époque.
L'école ? Sans plus. Comme tous les mecs normalement constitués, selon son avis, il trouve ça sympa que pour l'aspect "traîner avec ses copains". En revanche, pour ce qui est des cours, rien de très passionnant. Et quand ça ne vous branche pas plus que ça, on se contente d'en faire le minimum histoire de ne pas avoir à supporter de sermons à table pendant les repas. Repas où la mère passe son temps à vanter les mérites du chien venu probablement tout droit du Ciel pour elle. Son père ? Quand il est là, comme tout père, il se contente de poser des questions sur le quotidien.
Aujourd'hui, finalement, Akira a finit par se demander si toutes ces questions n'étaient pas plutôt un interrogatoire. Si à l'époque il avait déjà eu ce don, sans doute n'aurait-il pas torturer les poupées de sa soi-disant petite soeur bien longtemps.

A la fin du lycée, c'est tout naturellement qu'Akira décide de ne pas continuer des études qui endorment plus qu'autre chose pour se tourner vers ce qu'il juge plus passionnant, c'est à dire les soirées. Se lançant dans l'organisation de ces soirées, il parvient même à se faire un nom lentement mais sûrement. Aidé par des potes, profitant de la vie de la manière dont il la voit, et se prenant rarement la tête, tout ceci aurait pu continuer pendant des années sans qu'il parvienne à s'en lasser. Il aurait parfaitement pu continuer à être ce crétin qui enchaînait les conneries simplement parce qu'il les trouve marrante. Cet éternel petit con qui avait toujours réponse à tout à condition que ça sonne marrant et cool à la fois. Ou ce fêtard qui vous lance des défis stupides en pleine soirée avant de finalement se taper des phases avec vous. Oui, il aurait pu continuer à être Akira, celui qui ne vivait que pour s'éclater et pour ses amis.
Malheureusement, si sa vie n'avait pas été un tissu de mensonges, peut être ne se serait-elle pas écroulée si facilement. Il a suffit d'une rencontre pour que tout bascule. Il a suffit qu'une personne vienne enfin lui dire la vérité pour que son passé n'existe plus que dans le mensonge.

Cette rencontre ? Son père biologique.
Si au début Akira croit à une grosse connerie et ne veut pas écouter ce qu'a à lui dire cet homme, il finit par comprendre que les gens qu'il pensait faire partie de sa véritable famille ne sont en réalité que des menteurs, et que c'est un parfait inconnu qui vient enfin lui dire la vérité.
A cet instant, il ne sait pas grand chose si ce n'est que sa mère biologique est morte à l'accouchement. L'homme n'a que très peu de temps et ils sont obligés de fuir pour une raison qui lui échappe encore. Malheureusement, leurs routes finissent par se séparer et c'est seul qu'Akira décide de vivre. Hors de question pour lui de reprendre contact avec une famille qui n'a fait que lui mentir pendant des années. Et il est sans aucun doute loin de se douter que celle-ci n'a pas finit de le décevoir.
S'il pensait sans doute que sa vie se figerait dans cette pathétique réalité, il est loin de se douter à quel point sa vie est bien différente de celle d'un banal rejeton qui a grandit avec un chien de concours et une famille prétendument la sienne.

Un incendie qui se déclare dans un grand centre commercial transforme son existence. Il suffit qu'il s'énerve le lendemain pour qu'un nouveau incendie se produise. S'il comprend rapidement avoir un don qui n'a rien d'humain, il ne pense pas être plus qu'un pyrokinésiste à ce moment là.
Rapidement, il fait le rapprochement avec son père, avec cette fuite dans laquelle il semble être pendant des années. Si des gens sont à la poursuite de son père, ils viendront également le chercher s'ils viennent à apprendre l'habilité qu'il a.
C'est ce genre d'hypothèses qu'il fait rapidement sans penser une seconde être parano. C'est donc sans attendre plus longtemps qu'il prend la fuite à son tour, décidé à vivre caché dans un premier temps.
Malheureusement pour lui, sa route croise rapidement celle du père qui l'a élevé. Parce qu'il ne parvient pas à contrôler son don, parce qu'il a peur de blesser quelqu'un d'innocent, il choisit de le suivre en pensant prendre la plus sage des décisions. Quelle belle connerie ! Faire confiance à un type qui vous a menti pendant des années, son cerveau ne devait pas fonctionner correctement ce jour là.
Ou bien, il avait besoin de perdre cette dernière once de confiance qu'il avait pour le père qui n'a fait que lui mentir.

Il se retrouve alors en qualité de prisonnier dans cette Compagnie qui détient déjà son véritable père. Prisonnier... si seulement il n'avait tenu que ce rôle. S'il apprend le don de son père, il commence à réaliser que le sien est loin d'être aussi simple que ça. Malheureusement, il n'est pas le seul à le voir. Pendant une année, il servira de parfait cobaye aux scientifiques de la compagnie. Et si chaque jour il pense qu'il finira par s'y habituer ou que les choses deviendront moins douloureuses, il a pourtant l'impression que le lendemain est bien pire que la veille.
Perdant la confiance qu'il pouvait alors avoir en "l'espèce humaine", c'est pourtant le jour de son évasion que celle-ci disparaît complètement. Profitant d'un moment de distraction qu'il provoque lui même, c'est en usant du don de son véritable père qu'il se faufile dans les couloirs de Primatech afin de retrouver ce dernier. C'est dans ces mêmes couloirs qu'il croise un visage qu'il n'aurait jamais pensé voir ici, surtout en qualité d'employé de la Compagnie. Voir que votre meilleur ami bosse pour les personnes qui n'ont fait de vous qu'un simple cobaye pendant toute une année... il comprend alors qu'il ne peut plus faire confiance à tout ceux qu'il a connu s'il veut s'en tirer.
Contraint d'abandonner son véritable père pour lequel il se jure de revenir, il parvient à quitter les locaux de Primatech pour commencer sa nouvelle vie. Une vie de cavales qu'il préfère voir comme une vie de luttes, bien conscient que fuir toute sa vie est impossible. En particulier quand on sait ce qui se trame. Trouver d'autres personnes comme lui pour se liguer contre La Compagnie semble être devenu son nouveau but.


Et moi, je suis…

» Prénom/Pseudo : Cookie, le P'tit Biscuit
» Âge : 25 ans
» Double-comptes : Hasegawa Jin
» Comment êtes-vous arrivé là ? Par faiblesse, j'avoue tout
» Un avis ? Une idée ? YATTAAAAA

__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroes.forumgratuit.org
 

Okamoto Akira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes ::  :: Characters' Presentations :: Présentations Validées-