Partagez | 
 

 Si ce topic devait porter un nom, ce serrait le mien, puisqu'il est absolument... Parfait. [PV Miu-chou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

     Hwang Jae Min ;;
avatar
» Messages : 14
» Date d'inscription : 26/04/2011
» Situation : Je me la joue cowboy solitaire, priez de ne pas déranger. Ma main gauche est du genre plutôt jalouse, vous ne voulez pas la faire facher.
» Emploi : Vu qu'être le mec le mieux fait du Japon, c’est pas un emploi à plein temps. Je me suis réinventé à la où est charlie et je squatte mon sous-sol 24 sur 24. Un peu comme une Batcave, mais en moins classe. Je n’ai jamais été trop collant, voyez?
» Pouvoir : Force surdéveloppée, better not mess with me.
MessageSujet: Si ce topic devait porter un nom, ce serrait le mien, puisqu'il est absolument... Parfait. [PV Miu-chou]   Mar 3 Mai - 2:23

Ouais, franchement, il avait beau se regarder, se reluquer, se contempler, s’examiner, s’observer, se scruter, et ce dans tous les recoins, les angles, les crevasses, les ombres, les coutures et les recoins des coins des recoins, il en était pratiquement convaincu : des mecs aussi beaux que lui, dieu n’en avait pas fait dix, ni cinq, ni trois et encore moins deux. Même que s’il jetait un coup d’œil à nouveau, on pourrait pratiquement croire qu’il était plus beau que la seconde d’avant... Et s’il fessait un tour sur lui-même et se contemplait encore? Pas de doutes, toujours aussi beaux… et s’il fessait un tour sur lui-même, qu’il marchait sur les mains, se fessait un café et…

Hey…

Quoi conscience?

T’es sure que c’est pas juste ton égo qui enfle de secondes en seconde, narcisse?

Non, non, rien à voir. Aux dernières nouvelles, il ne s’appelait pas narcisse, mais bien Jae min. T’as du te tromper de tête conscience. Si jamais tu cherches la sortie, elle est par là bas, avec fait du vent et je ne t’ai pas sonné.

Toujours aussi marrant, hein?

Ouais même qu’il se trouvait plutôt drôle. Hihihi, houhouhou. T’as vu comment je me marre? Des clowns comme lui, ça se fessait rare. Même que pour retourner à sa théorie sur la perfection, il devait très certainement être le mec avec le meilleur sens de l’humour du monde, de la planète, de l’univers, de la galaxie et de… Ca va jusqu’où après? Whatever. Trop loin.

Ouais, quasi autant que ton égo démesuré, hein?

Haha. Toi aussi t’avais un sens de l’humour conscience? Douée comme t’es, tu devrais partir en solo et tiens, lui foutre la paix en même temps? T’en penses quoi?

Aussi bien rêver.

Ouais, c’est ce qu’il se disait aussi. Trop beau pour être vrai hein, trop beau comme lui, trop beau com… OUAIS ÇA VA, on avait compris. Et puis, t’avais pas plus important à faire toi? Genre te taper une discut’ avec la gonzesse que t’étais en train de séduire? Faut dire que ca devait faire un beau 5 minutes que tu t’admirais dans la glace du bar et qu’elle devait commencer à se demander si t’avais pas le conscient intellectuel d’un golden retriever. Bah, au moins les golden retrievers… C’était mignon? Ouais peut être, mais pas autant que le décolleté de la brunette. Alors focus Monster inc., celle-là fallait pas la laisser filer comme tes dix dernières baisses. Aww, vulgaire? Ouais, mais pas autant que de se mater un film porno avec ta colocataire de dix-sept ans qui dort dans la pièce d’à côté. Capish?

Ouais, ouais… il avait pigé. Retour au boulot, mes amis!

« Alors, ça vous arrive souvent de les promener par ici? »

« »



Est-ce que c’était moi, ou t’étais en train de parler de ses seins, crétins?

Peu être que oui peut être que non. Faut dire qu’il y avait pas mal de monde au balcon, les frères, les sœurs, les amis la famille. Surement une fête comme dans 36-F, voyez? Ouais, c’est ce qu’on se disait… Totalement crétin. Heyy, du calme, conscience. Hulk gère!

« Des yeux sublimes comme les tiens, je suis certaine que je m’en rappellerais si je les avais déjà croisés avant… »

Cliché. Ouais. Déjà-vu. Re ouais. Digne d’un golden retriever? Ha, ça, c’était certain! L’important, c’est que ça marchait. La preuve? Le début d’un sourire qui étirait ses lèvres badigeonner de rouge à lèvres trop pourpre a son gout. Mais ça, c’était secondaire. Pas comme s’il lui en resterait une fois qu’il aurait fini avec elle, pas vrai? La jolie brunette joue avec ses cheveux, croise décroisse ses jambes, se mordille la lèvre. Nerveuse? Faut le comprendre, il le serrait aussi s’il se rencontrait dans un bar…

« C’est plutôt vous que je n’ai jamais croisé ici auparavant, des bras comme ça, je les aurais reconnus aussi, vous savez? »

Ho ouais, ça, il le savait. T’inquiètes.

« Ton accent… Coréen c’est ça? Tu es nouveau dans les parages? »

Perspicace la demoiselle. Elle à surement du dénoter son sex appeal plus prononcé que la moyenne japonaise. Ouais. Ca devait être ça. Sauf qu’il n’avait pas vraiment envie de lui raconter sa vie en ce moment. Non sans parler qu’elle avait peu être vendu ses services aux hommes en noir pour se payer l’augmentation mammaire. Parano? Peut-être bien. Mais son truc à lui, c’était de jouer la carte du mec mystérieux et insaisissable. Genre avec les regards langoureux et la brume en background. Les femmes aimaient courir après les bad boys qui les fessaient pleurer comme des madeleines. Le truc, c’était de parler le moins possible et de retourner toutes les questions. Résultat, elle te racontait leurs vie et t’avais même pas besoin d'en placer une ou de te forcer à avoir l’aire intéressant. Pas mal, non?

Étape numéro un, sort le premier truc qui te passe par la tête : Plus c’est court, mieux c’est.

« Ouais, paraitrais. »

Étape numéro 2, utilise ton ricochet : les nanas pas bavardes, c’est aussi rare qu’un siège libre dans le métro aux heures de pointe.

« … Et toi, quand t’es tombé du paradis, t’as aménagé pas loin j’imagine? »

Étape numéro trois : laisser faire la magie. Surtout, ne pas oublier de sortir un "ouais" ou un "c’est sure", approximativement toutes les 2 minutes. Vous ne voulez pas qu’elle devine que vous en avez rien à faire de son chihuahua ou de la permanente de sa grand-mère.

« Oui, je n’habite pas très loin. Aux coins de la seconde rue après le dépanneur. Plutôt agréable comme quartier, je pourrais peut-être te faire faire une visite guidée, si ça t’intéresse… Bien sûr. »

N’importe quand ma belle, si ça ce fini dans ta chambre.

« Hum, hum, ouais. »

« Le coin de jour, c’est vraiment sympa. Je connais un super resto à côté de la gare, paraitrais que leurs… »

Et blablabla…

Bon, ce n’était pas parce qu’il lui avait posé une question qu’il devait se forcer à écouter la réponse, hein. La règle d’or, c’était d’avoir l’aire intéressé et ce de la méthode qu’il te paraissait le mieux. La sienne, c’était de fixer un point derrière son épaule jusqu’à ce qu’elle se la ferme enfin. D’ailleurs, aujourd’hui, il était plutôt chanceux. Son meilleur ami, le miroir, se trouvait juste derrière l’épaule de miss grosse poitrine 2011! Maintenant, il pouvait draguer et s’admirer en même temps. Sérieusement, dieu n’aurait pas pu lui faire plus beau cadeau que lui-même. Son incroyable modestie? Ca venait en duo avec son sens de la simplicité. Rien de moins.

« … Et la elle m’a dit : combien est ce que le chirurgien t’as chargé pour la paire? Mais c’est que du vrai, je le jure! Mon ex m’as toujours dis… »

Tralalalala.

« Ouais, ouais, c’est ça... »

L’arc de ses sourcils si harmonieux, son nez fin, ses lèvres si pulpeuses… Si des bonshommes allumettes pouvait rendre honneur à sa beauté, il se ferrait des autoportraits et les revendrait sur e-bay…

« Si tu veux vérifier tu peux même touch… Mais qu'est-ce que… ce qu’elle est vulgaire! »

La lumière qui se reflétait sur ses les muscles de ses bras, mettant en valeurs ses biceps harmonieux… « Clairement… T’as raison. » Tellement vulgaire d’être si beau. On devait l’arrêter.

« Sa robe… Ont dirait de la lingerie pour la nuit… Elle sort d’où, du bordel? »

« Hum, hum si tu le dis… »

Hey, monsieur tout en muscle, pas de place pour le cerveau!

Quoi, encore toi conscience?

Ouais et surement pas prête de te lacher coco. T’as bien regardé la glace, bêta?

Ouais. Même que si il était assez proche, il essaierait de la licher. (?)

Vraiment dégeu… Mais en dehors de ta tête enfler, le truc vulgaire, en lingerie fine, tout droit sorti d’un bordel. Ca ne te rappelle rien?

Bah… Le dernier vidéo de Ke$ha?

Complètement à côté de la plaque. Je te donne un indice : Ca fait trois semaines qu’elle te harcèle pour repeindre ton appart' en rose et mettre des tampons dans ta pharmacie…

… Non, non, il ne voyait pas…

Ouais, dis ce que tu veux, restait qu’elle était bel et bien là. En lingerie fine. À se faire reluquer PAR PLEIN DE MECS EN CHALEUR.

« WHAT THE F*CK, MIU… »

« Désolé mais je m’appelle pas Miu, moi c’est Kao... »

« Moi c’est "ferme la" et rien à faire de ta grand-mère et de tes chihuahuas... »

Hooo, le regard courroucé de la belle. Bah peu importe. Anyway il ne pouvait pas coucher avec elle sans la briser en deux. Alors, hein. Adios Brad Pitt, bonjour la panique. Le plus important maintenant c’était, de un : sauver sa coloc’ mineure du trop-plein de pervers qui comme lui squattait le bar, ou de deux… Prendre les jambes à son coup et se sauver d’une scène digne de dinasty… Étonnamment… Il était déjà en train de chercher les sorties…

Enfin, ca, c’était avant que Sam Jae Min Fisher se fasse repérer...

« NIIIIIII-CHANNNN »

Roger…

Nous avons un problème…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

     Kobayashi Miu ;;
avatar
» Messages : 22
» Date d'inscription : 28/04/2011
» Situation : Toujours cachée. Quoi? On ne sait jamais quand les ninjas noirs vont débarquer pour nous kidnapper. Attend un peu, il ressemble à Chris Redfield lui, il peut bien me kidnapper.
» Emploi : Housewife à temps plein. Oui, parce que demander à mon kakkoi nii-chan de me faire un chocolat chaud est un métier à temps plein.
» Pouvoir : Invisibility, pour mieux te stalker, mon enfant

Book
» Agenda
:
MessageSujet: Re: Si ce topic devait porter un nom, ce serrait le mien, puisqu'il est absolument... Parfait. [PV Miu-chou]   Ven 6 Mai - 2:09

Roger? Qui est Roger?

Un problème? Quel problème?

Tout va bien voyons! Elle avait enfin réussit à trouver son homme à l’endroit rempli de sirène et de barbares où il avait la mauvaise habitude de traîner. Mais ça se n’est pas de sa faute. Ce n’est jamais de sa faute. Cet homme est trop fantastique, trop beau pour être vrai, la faute n’existe pas dans son monde… C’est exactement ça! C’est une de ces maudites sirène qui l’avait ensorcelé et qui l’obligeait à venir ici quasi tous les soirs. Maudites soient-elles… Elle devait l’aider, c’était son rôle!

**BACK TO THE PAST tomtomtooomm~~**

Tout avait si bien commencé : elle venait tout juste de sortir du bain, avait fait son câlin habituel à nii-chan et gentleman comme il est, il avait proposé de passer la soirée devant un film. Les yeux remplis d’étoiles, elle avait évidement acceptée! Genre exactement comme dans un manga, c’était la soirée qui allait très bien se terminer dans ses beaux bras. Quoi? Il a de très beaux bras. Vous connaissez Chris Redfield? C’est exactement ces bras-là. Sauf que lui, c’est sans les stéroïdes, c’est du naturel 100% ♥. Avec tout autant de courage, de justice, de franchise, de détermination, de droiture… Okay, okay, faut arrêter de le stalker du regarder et regarder le film maintenant! Le film qu’il a tout « spécialement choisie pour elle », comme il l’avait dit de sa voix de tombeur. Aawww, n’est-il pas fantastique élastique?

Sailor Moon. Il avait prit Sailor Moon. Jesus Christ.

Omgomgomgomgomgomgomgomgomg~~

Comment devenir zombifiée et être à deux pouces de l’écran de télévision. C’est totalement un art quoi. La blondasse qui combat des Drag Queens, ça c’est de la télérévolution! *O*

Bref, vous pouvez vous imaginez la suite : elle avait seulement détourné son attention deux secondes (humhum, trois heures voulait-elle dire) de son homme et oups, il avait disparu! Elle voulait lui demander tout bonnement un chocolat chaud double chocolat avec crème fouettée et petit biscuit brulé sur le dessus et puis, JaeMin chéri was gone! D:

Ça devait être les sirènes qui l’avait caller tel un orignal… Pour l’avoir suivi souvent alors qu’il l’a croyait endormie, elle savait exactement où le night club était. Quoi encore? Stalker c’est mal? Nooooon, stalker est un art! Heureusement pour elle, elle avait un avantage : son pouvoir. Elle pouvait se rendre invisible et ça, il n’en savait aucunement~ Enfin bref, c’est plus grave que cela ne peut le parraître, avoir un tel « don » comporte ses risques : un homme aussi pur, si innocent que nii-chan ne doit pas savoir qu’elle est un monstre de foire pourchassé par les ninjas, sinon il l’a rejetterait à coup sûr, elle ne serrait plus aussi bien à ces yeux. Donc, il ne devait jamais le découvrir, foi de princesse des licornes.

Sans prendre le temps d’enfiler quelque chose de plus décent, elle part à la rescousse de son homme tel princesse Peach alors qu’elle va sauver Mario des griffes de big Bowser.~

**BACK TO THE PRESENT**

…Finalement, ce soir, il y avait beaucoup plus de méchantes personnes dans le trou noir qu’à l’habitude. Mais, elle devait absolument franchir la porte des étoiles! Frissonnant invisiblement, elle évita plusieurs sirènes et barbares à la recherche de son Chris nouveau genre. Comme la musique était obscène! Et les gens qui se frottent sur les uns et les autres… eewww, ils vont chopper des maladies quoi. Mais qu’est-ce qu’une personne aussi simple et gentille que JaeMin-sama pouvait se trouver ici, il allait éventuellement avoir de mauvaises séquelles… À force de zieuter de gauche à droite et de droite à gauche, elle allait trouver son prince!

Et bien oui. En présence d’une salle sirène. Et puis quoi encore, elle voulait l’amener sous l’eau et le faire disparaître à jamais. Lui, l’homme de sa vie. JAMAIS.

Se faisant réapparaître d’un seul coup, elle d’arda du regard miss gros boobies. Elle ne prit même pas en compte que certaines l’avaient vu, de toute façon, ils allaient tous oublier demain, ils étaient bien trop bourrés. Se passant la main dans ses cheveux, elle avança d’un pas assurer vers son homme parfait, elle ne prêtait même pas une attention aux vautour qui l’a déshabillaient du regard. Et puis, pouf, drama queen mode on.

« NIIIIII-CHANN! »

Elle sauta immédiatement dans ses bras, se blottissant sur son torse. Passant doucement son doigt sur son buste en faisant des petits cercles, elle leva ses yeux remplis d’eau.


« Nii-Chan, cet endroit fait peur, tu n’appartiens pas à ce genre d’endroit… »


Quittant ses beaux biceps aussi rapidement qu’elle y avait trouvé refuge, elle s’éloigna et mettant la paume de sa main sur son front ne se rendant aucunement compte que sa robe de nuit allait par-ci, par-là et que beaucoup de pervers regardaient avec appétit.

« Jae Min-sama, rentrons à la maison et terminons Sailor Moon ensemble. Toutes ces sirènes de malheur te veulent du mal… *sad face* »


Lui faisant des yeux doux, elle lui prit la main et lui fit un doux sourire. Et puis quoi encore. Princesse plus que cela tu meurs quoi. Ouais, et d’ailleurs dans sa tête, à ce même moment, il y avait des arc-en-ciel, des papillons et des nains de jardins (?) en background pour accompagner le moment. Mais… un sifflement brisa le tout. Se retourna hyper rapidement, elle vit le coupable qui la regardait en souriant. Eewww, une mocheté. Ça se croit beau… et puis quoi encore.

Soudainement, elle se rappelait où elle se trouvait et voulait vraiment quitter ce trou noir. Elle saisit la main de Jae Min et se dirigea vers la sortie vite fait, bien fait. Ne plus jamais revenir ici. Enfin, ceci serrait encore à voir puisqu’elle devait trouver un moyen de briser l’ensorcellement des sirènes. Plus tard, plus tard… Mais elle sentit se faire tirer vers l’arrière se qui lui fit lâcher le bras de son homme. C’était l’autre de tout à l’heure qui la traînait sur la piste de danse.


« Lâche cet idiot, il ne s’intéresse qu’aux filles aux gros seins, moi je sais reconnaitre les filles uniques. Tu as quelque chose de spéciale justement. »


Ha ça, pour être quelqu’un de spéciale, tu ne sais pas à quel point tu as tapé dans le mile.

Elle se trouvait maintenant au milieu de tout ces gens, ne sachant pas quoi faire du tout. L’autre dansait et essayait de lui faire faire la même chose. Rien à faire, la jeune femme restait de glace à chercher Jae Min du regard. Maintenant c’était princesse Peach qui a avait besoin de Mario pour qu’il la sauve du méchant Bowser.

Se trémousser aux sons de la musique, est-ce que c’est cela que tu voulais dire par nouvelles expériences, papa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Si ce topic devait porter un nom, ce serrait le mien, puisqu'il est absolument... Parfait. [PV Miu-chou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes ::  :: Commerces & Co :: Night Clubs-