AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When Electro meets Lucky ||Electro||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

     Miharu Erina ;;
avatar
» COOKIE, FONDADMINTOMIQUE
» Messages : 38
» Date d'inscription : 22/04/2011
» Age : 27
» Situation : Célibataire
» Emploi : Etudiante en médecine
» Pouvoir : Compression du continuum espace-temps

Book
» Agenda
:
MessageSujet: When Electro meets Lucky ||Electro||   Mer 4 Mai - 18:01

When Electro meets Lucky


    - Hey Rina, on se fait un karaoké ?

    Ailleurs, Erina n'avait rien répondu à son camarade de cours, visiblement trop concentrée sur autre chose, soit un flyer d'une entreprise productrice de papier qui avait atterit dans la boîte aux lettres de l'appartement qu'elle partageait avec sa cousine. Les yeux plissés sur celui-ci, on aurait pu penser qu'elle était soudainement intéressée par la production de papier ou qu'elle n'en n'avait plus pour faire ses devoirs. En réalité, elle n'en n'avait strictement rien à faire. Fixant un point au hasard sur le papier, soit la zone qui comportait l'adresse de l'entreprise, elle tentait tout simplement de trouver la solution à un épineux problème. Et pour qu'elle ne prête pas attention à la proposition d'un karaoké, c'est que le problème devait être de taille. Elle qui était toujours partante pour ce genre de choses en général semblait ne même pas avoir entendu la proposition de sortie.
    Poussant un soupir, elle avait fermé les yeux. Elle avait dépensé toutes ses économies en se payant le billet aller retour la dernière fois. Pourquoi son don n'avait fonctionné qu'à l'aller. Les gens du dessus ne se rendaient pas compte à quel point c'était cher l'avion quand on était qu'une étudiante en médecine.
    Elle aurait toujours pu demander à Akane de lui prêter de l'argent pour faire le voyage, mais la question se posait alors... pourquoi ?
    Parce que la dernière fois j'ai voyagé dans le temps et j'ai rencontré un taser vivant que j'aimerai bien retrouver ?
    Hum... ça marchait ça comme raison pour avoir de l'argent. Akane penserait peut être qu'elle avait tout simplement la flemme de se trouver un petit boulot. Elle aurait bien tenté le coup, mais le temps d'économiser, Electro serait déjà à la retraite des héros. Monde injuste ! Pourquoi n'était elle pas née dans une famille bourrée de thunes avec un grand père prêt à la gâter à la moindre occasion ?
    Le dernier petit boulot qu'elle avait fait remonter au mois dernier... période où elle était déjà plus concentrée sur autre chose que sur bosser. Forcément, son abruti de patron n'avait pas trouvé mieux que la virer pour l'unique raison qu'elle n'avait pas pris la peine de servir quelques tables. Bon sang, elle avait mieux à faire, c'était pourtant pas compliqué à comprendre.

    - Tu comptes me répondre aujourd'hui ou demain ?
    - Demain... aujourd'hui je suis occupée.
    - Ok. Je prends ça pour un non. On se voit demain.

    Son ami lui lançant un dernier regard qui voulait probablement dire qu'il se demandait si elle ne s'était pas cognée quelque part, elle s'était contentée de lever la main d'un air distrait pour tout signe d'au revoir avant de se décider à entrer dans son immeuble.
    A ce rythme là, elle ne pourrait jamais sauver le monde. Mais pourquoi Electro avait il décidé d'habiter aux Etats-Unis ? Pour les hamburgers et les gaufres ? Quel homme de goût *o*.
    Assez penser à la nourriture, il y avait plus important à faire. Montant les escaliers deux par deux, elle n'avait pas tardé à pénétrer dans leur appartement. Jetant ses clés sur la table, elle s'était laissée tomber sur le canapé du salon, le flyer posé sur le visage, les bras ballants, elle avait pensé au meilleur moyen de trouver ce guignol... qui n'était peut être pas un guignol certes, après tout, elle l'avait à peine vu et il avait plutôt la classe, il fallait l'admettre. Mais lui, il devait payer ses billets d'avion ahah !
    Ok... elle aussi pour le moment =.=
    Etats-Unis... Etats-Unis... Etats-Unis...

    - Pri-maa-teku

    Nande Primateku ?
    Primatech, Primatech Erina.
    Oui mais Nande, c'était aux Etats-Unis que...

    - Elekutro ?

    Eeeeh ?
    Mais c'était Electro ! Pour de vrai !
    Ok, slow motion exprès pour vous. Alors qu'elle se trouvait toujours sur son canapé, le flyer sur le visage, le sol était brusquement devenu moins confortable. Brusquement, elle s'était redressée pour lire le nom Primatech, ou Primateku pour ceux qui ne pouvaient pas voyager è.é, sur l'entreprise devant laquelle elle se trouvait.
    Primatech ? C'était la première question qui lui était venue avant qu'elle ne se retourne pour mieux comprendre où elle se trouvait. C'est là qu'elle avait posé son regard sur le ténébreux qu'elle avait immédiatement reconnu. C'était Taser Man *o*. Là ! Devant elle ! Bon, la question de savoir comment elle avait fait viendrait plus tard, en attendant elle avait préféré s'exclamer.

    - Elekutroooo ! Yosha ! Je l'ai fais, j'ai réussi !

    Euh Erina... et question discrétion ?
    C'est bon, personne n'a vu non ?

    - YATTAAAAAAAAAA

    Ok, ce n'était pas le moment de faire une dédicace à ton toi mâle, personnage d'une série. Lever les bras et gueuler ce cri de victoire n'était pas le meilleur moyen pour passer inaperçu.
    Elle avait retrouvé Electro, elle était aux Etats-Unis !
    Non... au Japon. Mais laissons lui le temps de percuter.

    - Allo, my name Erina. I want find you !

    ...
    Quoi ? Y'a pas besoin de l'anglais en médecine !
    ...
    Quoi ?
    Il est japonais.
    Un japonais des Etats-Unis, il fallait parler sa langue pour la première impression.
    Ouais, ben elle va être mauvaise.

__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

     Nakamura Yasuo ;;
avatar
» FUFU, ADMIGRAPHIKUSHI
» Messages : 114
» Date d'inscription : 21/04/2011
» Age : 33
» Situation : Célibataire
» Emploi : Employé de la Compagnie
» Pouvoir : Electrokinésie

Book
» Agenda
:
MessageSujet: Re: When Electro meets Lucky ||Electro||   Sam 7 Mai - 13:21

Il y a des jours comme ça où, quoi que vous fassiez, vous vous ferez chier. Rien à faire : Yasuo avait beau essayer de soûler tout le monde, essais qui se voyaient à chaque fois couronner de succès, il en était venu à se dire que l’endroit était définitivement propice à l’ennui. Enfin, pour lui. Primatech était synonyme d’un lieu qu’il n’appréciait pas le moins du monde et d’une Compagnie contre laquelle il avait lutté avant de se voir obligé d’intégrer ses rangs. Ah ouais parce que ça, il était loin de le vouloir. Mais quand on avait eu la brillante idée de montrer son pouvoir à son père dirigeant de la Compagnie qui vous menaçait de vous mettre en tête de liste des types les plus recherchés par l’organisation si jamais on refusait d’intégrer cette dernière, forcément… On n’avait pas besoin de réfléchir longtemps à accepter ou non la « proposition ». Si c’en était une. Parce que vivent les choix : soit tu nous rejoins, même si tu nous détestes… Soit on te poursuit et t’auras plus jamais de vie tranquille. Après… Il se connaissait. Il y aurait bien un moment où il déciderait de péter un câble. A vrai dire, depuis qu’il avait rencontré Shinji, qu’il appréciait de plus en plus d’ailleurs, il s’était plusieurs fois demandé s’il pouvait lui proposer une petite fuite organisée. Quoique le bonhomme était trop peureux. M’enfin, avec leurs deux dons réunis, ça faisait un peu les incorruptibles. Version plus classe, plus sexy, plus tout. C’était une idée parmi tant d’autres. Après s’être arrangé pour échapper une énième fois à l’attention de GI Joe – le pauvre n’en menait jamais large avec lui – le jeune homme s’était arrêté devant la machine à café. Faisant la queue, personne derrière lui, il avait conseillé au type devant lui un café au caramel, parce qu’ils étaient excellents. Après que le bonhomme l’ait commandé, il lui avait donné une petite décharge pour l’assommer légèrement. Juste le temps de prendre le gobelet rempli de liquide chaud dans la machine et repartir. Pauvre type. Pourtant, ses petites combines commençaient à être connues. Mais allez reconnaitre le fils de l’un des big boss quand ce dernier fait absolument tout sauf ce qu’il devrait faire. Sûr que Yasuo n’avait pas la tête de l’emploi.

Buvant une gorgée de son café, un léger sourire aux lèvres, mais un sourire aussi blasé, comme s’il manquait réellement quelque chose, comme s’il n’avait pas encore assez fait chier son monde pour montrer sa révolte – oui, c’était avant tout pour la révolte, ah si si ! – le bonhomme prit la décision de sortir s’aérer. Et probablement partir. Mais si on lui posait la question, il sortirait qu’il s’aérait simplement. Comprenez la nuance ? Et une fois dehors…

« Nom de… !!! »

Il y avait des jours comme ça où des filles apparaissaient devant vous sans que vous n’ayez rien demandé. Mais littéralement hein ! Cette nana venait juste de… D’atterrir ici. De nulle part. Comme elle l’avait déjà fait d’ailleurs aux Etats-Unis, alors qu’il était en train de se battre contre un type de Primatech. Ouais, avant, il se battait contre ses collègues. Fallait dire qu’il ne les aimait pas trop à l’époque. Et qu’en plus, ils n’étaient pas sympas avec lui non plus. Regardant à droite, puis à gauche pour vérifier que personne n’avait noté l’apparition bizarre juste devant l’entreprise, il avait salué des types de la Compagnie presque amicalement. Imaginez la gueule de ces mecs : notre Yasuo international mais pas Américain était connu pour ne pas être très coopératif avec ceux de « son camp ». Et puis… Elekutro ? Uh ? Bel accent. Mais il préférait qu’elle évite de l’appeler comme ça. Surtout ici. Et puis même, Elekutro, c’était pas terrible, franchement. Dévisageant la demoiselle comme s’il s’agissait d’un ovni pendant un moment, il avait affiché une mine un peu plus inquiète quand elle avait commencé à s’exciter. Au « YATTAAAAAAAA », il l’avait forcée à baisser les bras, perdant son café au passage, dans un :

« Mais t’es dingue ma parole ! T’es complètement cinglée d’apparaître comme ça devant les gens, tu veux te faire repérer ou quoi ? Surtout… Surtout ici ! »

Euh… Quoi ? Levant un sourcil devant l’Anglais catastrophique de la nana, aussi mignonne et bien foutue soit-elle devant lui, qui aurait pu éveiller ses instincts de pervers si elle n’était pas aussi barge – don’t worry Erina, ils viendront avec le temps huhu – il avait laissé un silence assez pesant planer pendant quelques secondes. D’accord, elle l’avait peut-être vu aux Etats-Unis la première fois, mais soyons honnêtes : il n’avait pas la gueule d’un Ricain, si ? Ni tous ceux qui les entouraient en ce moment.

« Nice to meet you Erina. I’m Yasuo Nakamura. Your English sucks. D’you understand ? I’m sure you don’t. »

Hum. C’est qu’il en était presque drôle ! Plus sérieusement, il fallait qu’il apprenne à cette gamine deux-trois trucs. Sinon, ben… Elle allait se retrouver sur la liste des gens à chopper. Quoiqu’avec son don, pas sûr que la Compagnie y arrive un jour. Et qui savait ? Yasuo pouvait peut-être en faire son alliée.

« Tu voulais me voir ? Eh sérieusement, ne refais jamais ça. Ou ne le fais pas ici. C’est dangereux ici, pour les gens comme… Nous. Tu vois de quoi je parle ? »

On parie un café au caramel que non. De toute façon, il était déjà étalé par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

     Miharu Erina ;;
avatar
» COOKIE, FONDADMINTOMIQUE
» Messages : 38
» Date d'inscription : 22/04/2011
» Age : 27
» Situation : Célibataire
» Emploi : Etudiante en médecine
» Pouvoir : Compression du continuum espace-temps

Book
» Agenda
:
MessageSujet: Re: When Electro meets Lucky ||Electro||   Dim 8 Mai - 13:49

    Mission accomplie ! Comme quoi le tout était une question de détermination, quand on voulait vraiment quelque chose, on finissait par y arriver. Ici, parce qu'elle avait vraiment souhaité très fort retrouver Electro, son souhait avait été exaucé pour qu'ils puissent ensemble sauver le Monde de... hum, elle l'ignorait encore
    Ah oui ? C'était pas plutôt à cause de ce fichue flyer ? A cause ? Grâce ! Bref, pour le moment, le plus important était de manifester sa joie face à l'évidente victoire qu'elle venait d'accomplir. Evidemment, elle n'avait pas tardé à remarquer que le jeune homme ne semblait pas partager cette même joie. Normal, il ne la connaissait pas encore réellement. Si elle était plus en avance sur la joie, c'est parce qu'elle était plus informée des choses.
    Raison pour laquelle elle s'était téloportée devant Primatech ?
    Bon, ça va, ça va x.x.

    - Han vous parlez japonais <3.

    Sans blague....
    Dingue ?
    Penchant la tête sur le côté, les bras à présent baissés à cause de l'intervention du rabat-joie, elle avait réfléchit quelques secondes avant de porter à nouveau son attention vers l'enseigne.
    Primatech... et alors ? Qu'est-ce qu'il y avait de si terrible à se téléporter ici ? Han... c'était peut être le repaire d'un grand méchant ou... à moins que.
    Ce nom se réveillant enfin à sa mémoire, Erina avait finit par baisser les yeux vers le flyer qu'elle avait emmené avec elle.

    - Primateku.... Usine de production de papiers. C'est marqué là !

    Ben vas-y, colle lui le flyer sur la gueule, il te dira rien.

    - C'est que du hasard... tant pis, mais tant que le résultat est le même !

    Localiser les gens en pensant à eux, ça avait l'air pourtant cool. Mais bon, on ne pouvait pas tout avoir et son pouvoir était déjà pas si mal pour sauver le Monde de la menace encore inconnue.
    Hum... pourquoi il se remettait à parler en anglais ? Le japonais c'était vachement mieux. Poussant un soupir, Erina avait baissé les yeux vers son flyer plutôt que de songer à l'écouter. Maintenant qu'elle savait qu'il parlait japonais, il devrait faire l'effort è.é.
    Oui, on sait, un ange a aussi le droit de n'en faire qu'à sa tête. Et elle semblait vouloir le faire avec beaucoup de conviction vu son manque d'attention évidence face aux quelques mots que le japonais venait de prononcer. Con, elle aurait au moins pu apprendre son nom si elle l'avait écouté un minimum. Pas sûr que l'appeler sans arrêt "Electro" ne finisse par le contrarier.
    Quelques secondes plus tard, à l'écoute d'un japonais plus compréhensible, elle avait hoché la tête vivement. Oui, elle voulait le voir. S'il savait depuis quand... ok, il la prendrait peut être pour une tarée, mais vu que c'était plutôt bien parti dans le genre, autant rester dans la même voix.

    Quoiqu'il en soit, une mine de réfléxion sur le visage à la fin de sa réplique avait précédé celle de l'illumination. Sans rire ? Elle savait vraiment de quoi il voulait parler ? Elle connaissait la menace des environs ou la menace tout court ? Erina était donc plus informée que ce que l'on pensait ?
    Fausse joie les amis, après avoir ouvert la bouche pour dire quelque chose, elle avait finalement secoué la tête avant de répondre:

    - Pas du tout.

    L'air embêté, une petite claque sur la tête pour se punir, oui elle était kawaii, mais visiblement complètement irresponsable.

    - Mais c'est pas le plus important, fallait absolument que je vous retrouve ! Evidemment, je cherchais aux Etats-Unis =.=... si vous m'aviez dit la première fois que vous viviez au Japon, ça aurait été moins compliqué.

    Premièrement: la première fois, il vivait bien aux Etats-Unis.
    Deuxièmement: dire à une fille qu'on ne connaît pas et qui ne vous le demande pas où on vit, ça semble étrange.
    Troisièmement: c'est peut être lui qui parle du plus important ici.
    Entre sauver le Monde et une usine de papiers ?
    Ok, présenter comme ça. Encore fallait il savoir de quoi. Finalement, la première chose à faire avant de débarquer à l'improviste, et surtout de cette manière, devant le jeune homme... c'était peut être se renseigner sur les dangers à éviter... et surtout, sur le lieu où on se téléportait.
    Oui, mais puisqu'elle ne l'avait pas fait exprès ?
    Vrai toutefois qu'elle aurait du penser au futur d'abord. Se téléporter quelques années plus tard pour voir la situation n'aurait pas été une mauvaise idée.
    ... C'est sûr que quand on ne maîtrisait pas encore tout à fait son don, ce n'était pas le moins du monde suicidaire !
    Portant son regard aux alentours, la question finale n'avait pas tardé:

    - Vous travaillez dans le papier ?

__________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

     Contenu sponsorisé ;;
MessageSujet: Re: When Electro meets Lucky ||Electro||   

Revenir en haut Aller en bas
 

When Electro meets Lucky ||Electro||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes ::  :: Primatech Paper-